" Il a fallu 14 années de combat, pour que, cette année, pour la première fois, une société pétrolière soit reconnue coupable. Quelques hommes ont tenu bon, au nom d’une valeur morale léguée depuis des millénaires : l’exigence que toute faute doit être réparée ! "

Couverture BleuPétrole

Bleu Pétrole est parue en 2017, aux Editions Grand Angle, avec pour scénariste Gwénola Morizur  et dessinatrice-coloriste Fanny Montgermont.

16 mars 1978 : le pétrolier Amoco Cadiz s’échoue sur les rochers de Portsall, dans le Finistère. 220 000 tonnes de pétrole brut sont déversées sur près de 400 kilomètres de côtes bretonnes, provoquant l’une des plus grandes marées noires du siècle.

« L’odeur asphyxiante, terrifiante, de la plus grande pollution maritime de tous les temps !»

 

Commune de Ploudalmézeau, Finistère, années 1970. La maisonnée de Bleu se confond avec celles des voisins. Le père, agriculteur deviendra maire. Manon, mère au foyer… restera mère au foyer. Ils ont trois enfants, dont Paulo, trisomique. Le temps passe, mis à part le départ de Lucas pour l’Afrique, les choses suivent leur cours. Le point tournant de l’histoire est une catastrophe écologique survenue en 1978 alors qu’un pétrolier, l’Amoco Cadiz, s’échoue au large. Le destin de la petite communauté est bousculé. Le politicien se lancera dans un bras de fer de quatorze ans pour obtenir réparation.


La scénariste s’attarde avant tout sur les protagonistes et leurs relations plutôt que la pollution. Elle enlace les grands drames de notre époque et les toutes petites anecdotes domestiques, sans présumer que les uns soient plus importants que les autres.

Le dessin réaliste de Fanny Montgermont fait corps avec le reportage. Les personnages sont crédibles et les lieux rendus avec justesse. Sa mise en couleur à l’aquarelle est également très réussie. Alors que le discours est fondamentalement sombre et dramatique, ses pigments clairs font la démonstration que la vie reprend toujours le dessus.
Les auteures relèvent avec habileté le défi de raconter la solidarité en prenant pour prétexte un drame qui a secoué la Bretagne et le monde.